lundi 31 octobre 2011

Coupons 82 à 85

Les coupons reçus viennent d'une maman en attente du premier voyage vers son petit. L'OAA Children Of The Sun a fait d'elle une Maman le jour de la Saint Amour ... et depuis, ils ont hâte de pouvoir aller à la rencontre de leur petit Charly pour le jugement.

Qui sait, vous ferez peut-être partie du même voyage que nos amis qui attendent de rencontrer leur petite fille?

Un grand merci pour ta participation au BJB de notre BabyChou!

dimanche 30 octobre 2011

Il suffit parfois de peu


pour nous faire replonger en enfance , et nous mettre les larmes aux yeux. C'est ce qui m'est arrivé ce matin ...

Suite au décès de mon grand-père, ma grand-mère a fait le choix de s'installer en maison de retraite. Cette nouvelle vie ne s'est pas mise en place sans mal ... surtout lorsque l'on doit quitter la maison de toute une vie. Celle où elle est née, où elle s'est installée avec mon grand-père, où ils ont élevé 3 enfants, où ils sont devenus des grand-parents.

Cette maison bien remplie, il a fallu la vider. Ma Maman a passé de longues heures avec ma grand-mère pour faire du tri ... et m'a donc mis de côté certaines choses. J'avais récupéré les 2 sacs il y a quelques temps, sans les ouvrir. Mais ce matin, j'ai décidé de faire du tri et de ranger ce qui m'avait été donné.

Et là, grosse surprise! Sous mes yeux, 4 jeux de mon enfance. Des trésors oubliés: des gobelets gigogne dont on voit qu'ils ont bien servis, 2 jeux de mémos et un jeu de 7 familles. J'ai été très touchée d'être la destinataire de ces objets. Peut-être parce que je suis l'aînée des 6 petits enfants. Peut-être parce que je suis la seule à attendre un enfant. Peut-être parce que j'attache beaucoup d'importance à la transmission, aux souvenirs de mon enfance choyée et entourée ...

Ces trésors vont rejoindre le placard où sont entreposés les précédents achats réalisés ... en attentant de les ressortir pour l'arrivée de BabyChou ...

Chris Isaak - Baby Did a Bad Bad Thing

mercredi 26 octobre 2011

17 mois

Un mois de plus est venu s'ajouter aux précédents. Tout doucement, sans grand bruit, sans tambours ni trompettes ...

Je le qualifierai de relativement serein, ce mois écoulé. Pas de grands pics de stress, pas de plans sur la comète, pas de rumeurs (?!?), et surtout pas d'achats.

Nous t'attendons toujours autant, petit BabyChou. Mais je pense que tes parents -enfin surtout ta Maman- ont réussi à se faire à l'idée que tu ne pointerais pas le bout de ton nez tout de suite. Du coup, nos esprits sont un peu moins encombrés. Je ne dirai qu'une seule chose: pourvu que cela dure!


PS: que les choses soient bien claires entre nous BabyChou. Tant que tu n'es pas là, ta mère mange les KinderPingui, et tu n'as rien à dire. C'est moi qui commande!

mardi 25 octobre 2011

Après le compte-rendu light,

voici un résumé un peu plus précis de notre entretien d'hier. Pas question de ne rien noter car nous allons tout oublier. Et ce blog, c'est un peu ma mémoire pour notre BabyChou ...

Hier, nous sommes nous sommes rendus à notre entretien, très décontractés tous les 2. Il faut avouer que nous allions en terrain connu puisque nous avons eu la chance de revoir l'assistante sociale qui nous avait suivis au cours de notre agrément. Sur le chemin, Cher & Tendre se prit à rêver que le dossier de BabyChou nous serait présenté au cours de l'entrevue. Il est évident qu'un sourire naîf s'est accroché à mes lèvres en imaginant la scène ... mais nous sommes vite redescendus sur terre pour rejoindre la réalité.

L'échange fût détendu entre elle et nous. Nous avons évoqué le Vietnam et notre dossier en attente, les choix que nous avions fait il y a maintenant 16 mois en disant non à certains OAA. Nous avons évoqué nos liens avec l'EFA et le fait que certaines couples étaient devenus très proches (... Mais nous n'avons pas tout dit de peur de passer pour des fayots ou des mythos ;) Surtout si nous lui avions raconté que j'ai dansé le FrenchCancan avec le président en début de mois! )

Nous lui avons également avoué que pour nous, aujourd'hui, il y avait 2 chemins parallèles pour devenir parents: l'adoption internationale et l'adoption nationale. Que tout au début de la procédure, nous étions persuadés de devenir parents dans les 3 ans. Et qu'en raison du contexte, nous savions maintenant que ce ne serait pas le cas. Elle nous a rassurés sur notre questionnement au sujet des fameux "40 ans" comme âge limite des parents pour les pupilles. Elle nous a parlés des conseils de famille. Elle nous a dit que notre projet ouvert à toutes ethnies était un plus pour l'adoption nationale. Elle nous a dit que ce n'était pas grave si la chambre n'était pas prête, que BabyChou pourrait toujours dormir à nos côtés les premiers temps.

Elle nous a dit que nous étions prêts. Et c'est une des seules choses que nous avons retenue. Nous le savions, bien évidemment ... Mais c'est toujours rassurant de voir que ce projet n'est pas que dans notre tête. Que nous sommes aussi vus comme de futurs parents aux yeux de la société.

Au moment de partir, Cher & Tendre n'a pas résisté: Sur le ton de l'humour, il lui a rappellé qu'elle pouvait nous contacter dès demain. Que cela nous irait très bien. Elle s'est marrée, c'est toujours cela de pris!

Ce bilan des 2 ans de notre agrément s'est passé sans problème. Il fallait le faire, nous l'avons fait. Par précaution, nous avons déjà pris des infos pour le renouvellement de ce même agrément ... Juste au cas où ...

lundi 24 octobre 2011

Bref.

Aujourd'hui, nous avions rendez-vous au Conseil Général pour les 2 ans de notre agrément.


Bref, nous nous sommes présentés comme convenu, à 10 heures précises.

On nous a fait asseoir. Nous nous sommes assis.

On nous a posé des questions. On a répondu à des questions.

On nous a dit d'être patients. Nous avons dit que nous savions être patients.

On nous a dit que nous étions prêts. Nous nous sommes dits "heureusement que nous sommes prêts"!

Nous sommes sortis à peine une heure après.

Bref. Aujourd'hui, nous avions rendez-vous au Conseil Général.


Toute ressemblance avec la mini-série de Canal+ serait purement fortuite

dimanche 23 octobre 2011

Fever - PEGGY LEE



... Moon lights up the night

I light up when you call my name

'cause I know you're gonna treat me right

You give me fever when you kiss me

Fever when you hold me tight

Fever ... in the mornin'

Fever all through the night ...

Dracula

Hier soir, c'était spectacle en amoureux! Cher & Tendre savait que je voulais aller voir Dracula et avait donc acheté les places.

J'aime bien m'imprégner des chansons avant d'aller voir les comédies musicales, chose que je faisais donc depuis quelques temps. La dernière vue remontant à "Notre Dame de Paris", j'avais hâte d'y aller: et bien je dois dire que je n'ai pas été déçue!

La mise en scène est une vraie réussite! Les décors sont modernes et le recours à la technologie pour les effets spéciaux est très bien utilisé, sans en faire trop. Nous reconnaissons bien ta touche Kamel Ouali dans les tableaux:chaque danseur apporte sa touche dans un ensemble extrêmement structuré. Et pour celles qui aiment la danse, les personnages principaux sont exceptionnels: la symbiose est telle que tout mouvement semble facile et aérien: un régal pour les yeux!

Nous avons donc passé une très bonne soirée! C'est un spectacle que je vous recommande vivement ...

mercredi 19 octobre 2011

Mercredi dernier ...

Je me suis échappée à l'heure du déjeuner!

Je bosse à 1h30 de la maison, et cela a toujours été le cas -ou presque- depuis que j'ai commencé à travailler. De ce fait, je ne suis jamais rentrée pour déjeuner et je n'ai pu faire que de rares déjeuners avec des personnes autres que les collègues. Un peu répétitif pour cela, mais comme cela est souvent le cas lorsque l'on bosse en région parisienne ...

Mais mercredi dernier, j'ai déjeuner avec une copine Future Maman. Nous n'habitons qu'à une dizaine de kilomètres l'une de l'autre mais nos horaires de boulot, nos week-ends bien remplis font qu'il n'est pas toujours aisé de se voir. Je l'ai retrouvée à la fermeture de l'agence, et nous sommes allées dans un restaurant japonais où j'ai l'habitude d'aller le midi.

Ce fût un moment particulier pour moi. Le sentiment d'évoluer dans un lieu connu, mais un peu comme si j'étais une clandestine. J'étais telle que je suis dans ma vie de tous les jours avec les personnes qui me connaissent "pour de vrai". Et non celle que je suis -toujours un peu en représentation- lorsque je me trouve avec mes collègues de boulot. C'est incroyable de voir avec quelle facilité j'endosse mon costume chaque matin. Et avec quelle rapidité je l'ai abandonné lorsque je me suis retrouvée avec ma copine.

Nous avons évidemment parlé de nos petits, de notre attente, de notre impatience. Ces moments de complicité ont été une vraie bouffée d'oxygène, un peu comme des instants volés sur le temps du déjeuner ... Merci pour ce partage à l'heure du déjeuner: à renouveler lorsque tu le souhaites! Ce sera avec plaisir!



Image Google "2amies et un chapeau" oeuvre contemporaine de Marc ZARKA




lundi 17 octobre 2011

Un bon dimanche

en famille, voilà ce dont j'ai pu profiter hier.

J'ai fait ma jeune fille en allant dormir chez mes parents samedi soir. Du coup, nous avons pu jacasser toute la journée de dimanche, sans se presser.

Hier après-midi, nous avons beaucoup parlé avec ma Maman. Moi qui tente toujours de minimiser les effets négatifs de l'attente sur mon moral, je me suis un peu plus ouverte que d'habitude. Non pas que j'ai quoique ce soit à cacher à mes parents puisque nous n'avons pas de secrets les uns pour les autres. Mais ce n'est pas toujours évident de pouvoir se confier sans les inquiéter, sans en ajouter à leur peine de nous voir évoluer sur ce chemin tortueux.

Ce petit BabyChou est très attendu par son Grand-Papa & sa Grand-Maman. J'ai perçu une attente qui va au-delà du simple fait de devenir des grand-parents. Une envie forte de savoir que l'attente va enfin prendre fin, que nous allons avancer, que notre vie de famille va évoluer. J'ai senti que mes parents se retenaient de ne pas exprimer plus vivement leur ras-le-bol pour ne pas m'affecter, pour protéger l'enfant que je suis encore à leurs yeux.

Ma Maman m'a touchée il y a quelques jours. Au détour d'une conversation, elle m'a rapportée des propos qu'elle avait tenu à une personne lui disant qu'elle apprendrait peut-être prochainement que mon frère serait bientôt papa. Elle a juste répondu "Pour le moment, la seule priorité, c'est que le projet de ma fille aboutisse, et qu'elle devienne Maman". Elle n'a pas répondu cela par hasard, mais parce qu'elle souhaite par-dessus tout que cela s'arrête. Le reste est une autre histoire...

Ce fût donc un dimanche calme et serein, comme je les aime. De quoi commencer la semaine sur le bon pied, les batteries rechargées!

dimanche 16 octobre 2011

Bon Jovi - It's My Life



" ... It's my life

It's now or never

I ain't gonna live forever

I just want to live while I'm alive

It's my life ..."

Créer des liens de qualité

était le thème de notre réunion de ce samedi.

Nous nous sommes retrouvés entre membres de l'EFA de notre département et c'est toujours avec plaisir que nous nous revoyions. Nous prenons des nouvelles des uns et des autres, avec cette sensation d'être "vrais". Nous parlons une langue commune, nous allons vers un but commun.

Nous avons échangé avec un papa de 3 enfants adoptés ayant exercé le rôle de président EFA du 78, et ayant une formation de psychothérapeute. Nous avons réfléchi sur la notion de lien, ce que nous mettions derrière ce mot. La figure maternelle a été le centre de nos préoccupations, puisqu'elle s'avère essentielle dans la construction des relations futures.

A la fin de ces échanges, j'ai pu parler avec lui de mes inquiétudes pour notre BabyChou. J'ai évoqué cet allongement des délais d'attente que nous, adultes, étions en mesure d'accepter. Mais surtout, je lui ai dit ma peur en tant que FutureMaman de cet allongement, pour toi, du temps passé en orphelinat. Cet homme m'a tout d'abord permis de réfléchir à une question: qu'est-ce que nous pouvions y faire? La réponse est simple et évidente: nous n'y pouvons rien car nous ne maîtrisons rien. Il m'a également assuré que nos enfants sont des survivants, qu'ils sont suffisamment forts pour passer au travers des maladies, qu'ils sont doués d'une capacité d'adaptation exceptionnelle. Et que nous ne devions pas oublier que de toutes les façons, ils sont dotés de l'instinct de meute qui les amène à lutter pour faire leur place et s'imposer.

Je suis ressortie apaisée de cet échange. Si toi, petit BabyChou, tu peux le faire; alors nous, tes parents, nous pourrons t'attendre tout le temps qu'il le faudra. Sois fort, mon Petit. Nous sommes là pour toi.

lundi 10 octobre 2011

Des nouvelles de MDM

Le courrier annoncé est arrivé dans nos boîtes mail ce jour. Avec une seule confirmation. Nous ne serons pas parents en 2011 et que cela semble peu probable pour 2012.

Vous allez certainement penser que l'on s'en serait douté. C'est exact. Sauf que maintenant, il est écrit noir sur blanc que "la priorité affichée dès le printemps 2011 par les autorités vietnamiennes en charge de l’adoption était et reste la recherche de familles pour les enfants à particularités médicales". Et "à ce jour, la date de reprise d’enregistrement de nouveaux dossiers pour l’adoption en bonne santé n’est toujours pas connue."

MDM nous confirme également qu'il y a 20 dossiers à réenregistrer car non-attribués avant la 31 décembre 2010. Mais aussi 50 dossiers en attente -dont le nôtre- pour des enfants en bonne santé. Sachant que nous avons été dans les derniers avoir été acceptés, je pense que nous avons le numéro 60. Sachant également que MDM va continuer à respecter l'ordre d'arrivée des dossiers et que le Vietnam va appliquer des quotas ... C'est pas pour demain la veille en ce qui nous concerne!


Ces dernières semaines, j'ai pris de la distance. D'où les posts plus rares sur le blog. Mais cela ne signifie pas que je sois en dépression, loin de là! Je m'occupe les mains avec mes grandes aiguilles. Je m'occupe l'esprit avec les préparatifs du voyage. Et quand j'ai envie de jacasser, j'appelle ma Jumelle ;)-

En ce lundi tout gris,

j'ai pris le chemin de La Poste.

Il y a bien longtemps que je ne l'avais pas fait. Cumulez le manque d'envie et la flemme, et cela vous donne du retard dans des envois qui auraient dû être faits le mois passé ...

J'aime toujours autant préparer des enveloppes surprises, choisir des cartes qui me plaisent, écrire des mots d'encouragement, des mots d'amitié. Voilà donc une bonne chose de faite, en ce lundi tout gris!

Les filles, surveillez vos boîtes aux lettres. Vous serez peut-être parmi les élues ;)-

dimanche 9 octobre 2011

The Beatles - All You Need Is Love [Original Broadcast Video] [HD]


Il s'agit cette fois d'une chanson que je fredonne assise à mon bureau, au travail ...

Original me direz-vous, mais tellement proche de ce que je ressens lors de certains entretiens avec mes clients. J'exerce un métier de contact, les gens me racontent leur Vie avec émotion ou agressivité, avec larmes ou résignation, avec honnêteté ou mensonge.

Alors lorsque la porte de mon bureau se referme, j'ai cette petite musique qui me rejoint régulièrement:
"Love, love love ... There's nothing you can do that can't be done ... All you need is Love; love is all you need"

mercredi 5 octobre 2011

C'est au cours de jours ordinaires


qu'il se passe des choses extraordinaires.
Aujourd'hui, jour de grisaille, une Amie m'a appelée. Elle m'a fait le plaisir de partager avec moi une bonne nouvelle: la cigogne a trouvé leur maison! Un petit Prince les attend en Ethiopie!

J'aurai pu écrire que cet appel m'a remplie d'émotion; mais pour être précise je dois dire que j'ai été submergée d'émotions. Des émotions fortes et contraires; comme on peut les subir lorsque l'on ne s'y attend pas.

Je suis réellement heureuse pour cette famille qui s'agrandit. Je suis touchée de ce moment de partage si précieux. J'ai apprécié la délicatesse de cette Maman qui a su me dire que c'était normal d'avoir mal. Ces quelques mots m'ont fait fondre en larmes, tout simplement.

Ce soir, BabyChou, je vais rêver à toi. Un nouveau copain vient de rejoindre la bande, et tu peux être sûr que tu seras bien entouré avec la petite troupe qui est en train de se former! Il ne manque plus que toi, nous t'attendons. C'est quand tu veux ...

dimanche 2 octobre 2011

Indochine - L'aventurier (clip officiel)



Quand j'entends Indochine, je suis prise d'une furieuse envie de chanter. J'ai découvert leurs albums sur le tard ... vers 21 ans. Grâce à un garçon ;)
Et depuis, à chaque fois, je me revois me déhancher en boîte de nuit, pendant mes années fac.


Souvenirs, souvenirs ...