mardi 28 août 2012

Après le Danemark

et la Suisse, cela bouge enfin au Canada.

Cette fois-ci, je ne remets pas en cause la validité de la source puisqu'il s'agit de l'agence elle-même (Formons Une Famille) qui a donné l'information à ses membres.

"Ça bouge un peu au Vietnam, il y a une famille de notre agence qui a été jumelée donc c'est un signe que ça repart ! Peut-être pas autant que nous aimerions mais bref, au moins des nouvelles réconfortantes !! Nous vous donnerons d'autres détails dès que nous en aurons. Vous en entendrez peut-être parler d'ici peu. D'autres dossiers (dont nous devons taire les noms) ont été
déposés à Ho Chi Minh par le DA. D'autres dossiers ont été demandés par les personnes-ressources auprès de certaines familles. En espérant que ces petites nouvelles vous aideront à mieux vivre les moments difficiles."

Il est évident que le moindre signe est un encouragement pour la suite.

Mais -car oui dans ma tête il y a plein de mais- mais qu'en sera t-il pour la France? Il nous est difficile d'évaluer le nombre de dossier en attente par OAA. La seule chose de concrète que j'ai lu cette semaine, c'est qu'il y avait encore 76 dossiers en attente pour l'AFA, presque autant chez MDM, sans compte les autres. Alors à coup de un dossier attribué, nous ne sommes pas prêts de voir le bout du tunnel. Même s'il est vrai que un c'est mieux que zéro...

De toute façon, cela ne sert à rien que je m'enflamme puisque seul le calme règne en France depuis de trop nombreux mois. Punaise ... 20 mois de fermeture ... Qui l'aurait cru. Je l'avoue: pas moi.

lundi 27 août 2012

27 mois

Sans surprise aucune, nous franchissons aujourd'hui le cap de notre 27ème mois d'attente.

Oserai-je dire que je ne l'ai pas vu passé? Oui. J'ose.
La reprise du travail s'est faite à vitesse grand V avec toujours autant de pression, d'objectifs à atteindre, de levers trop tôt et de retours tardifs.
Les week-ends ont été bien remplis et je dois dire que lorsque l'on s'absente de la maison, et bien j'ai bien moins le temps de penser. C'est toujours cela de gagner!

Ce 27ème mois a malgré tout un goût un peu amer. Nous pensions qu'il ne se passerait rien au Vietnam mais il n'en fût rien. Sauf que le rien s'est appliqué pour nous, pour la France alors que des soubresauts se sont fait sentir au Danemark et en Suisse. Pour une fois, nous aurions appréciés de nous tromper un peu. Mais bon, le prochain mois sera peut-être explosif. Qui sait.

Mais ne finissons pas sur une note négative car il y a tout de même eu une bonne nouvelle chez MDM: un couple qui patientait depuis une année de plus que nous a eu l'attribution d'une petite fille, pupille de l'Etat. Outre le bonheur de savoir qu'une famille s'est formée, cela veut aussi dire que pour nous c'est une place de gagnée!

dimanche 26 août 2012

Souvenirs, souvenirs ...

Il y a quelques temps, la Maman de Maëlle avait organisé sur son blog un petit jeu dont le but était de deviner leur destination de voyage.

Forte des beaux souvenirs de ce séjour que nous avions fait en 2009, j'ai deviné que la petite famille s'apprêtait à traverser l'Atlantique pour rejoindre le grand Ouest américain.

C'est avec plaisir que j'ai reçu une carte postale souvenir de leur aventure, carte postée de la ville qui m'a la plus marquée: San Francisco.

Je me suis replongée avec plaisir dans les centaines de clichés que nous avions réalisés pour vous présenter ce petit montage avec au centre, la carte reçue.

Merci pour cette gentille attention, merci à Maëlle d'avoir pris le temps de m'écrire! J'ai hâte de lire votre récit sur votre découverte de cette ville incroyable.

Chères lectrices, pour découvrir leur parcours, rendez-vous ici!


samedi 25 août 2012

Noces de bois

Et oui, cela fait 5 ans aujourd'hui que nous nous sommes dit oui!

Nous avions eu la chance d'avoir le soleil avec nous alors que les samedis précédents nous laissaient présager le pire. Un clin d'oeil de ceux qui nous ont terriblement manqués ce jour-là peut-être ... Du moins, j'aime le penser.

Notre mariage fût à notre image. Simple. Sans chichis, sans froufrous sauf sur ma robe. Exactement celle que j'imaginais.

Ces 5 années sont passées à une vitesse folle. Il faut dire que nos vies sont bien remplies même si certains jours, le manque de notre BabyChou se fait un peu trop sentir.

Nous sommes bien tous les 2. Notre compagnie nous suffit. Ma conversation n'a pas réussi à le saouler. Ni mes loisirs envahissants. Mes coups de gueule ou mes lubies le font sourire, il a pris l'habitude de me voir prendre les choses trop à coeur. Il m'a appris à lâcher prise, à penser un peu plus à moi et à un moins aux autres.

Je ne suis plus tout à fait la même qu'il y a 5 ans, mais pas non plus tout à fait différente. J'ai vieilli, mais lui aussi. Alors tout va bien.

Joyeux anniversaire mon Chaton. Pardon. Mon tigre du Bengale ;)

vendredi 24 août 2012

Les grandes eaux,

c'était pour aujourd'hui! Rien ne laissait supposer que je me laisserai happer par cette vague lorsque j'ai débuté ma journée.

A dire vrai, tout a commencé par la découverte -sur le blog de Manon- d'une nouvelle en provenance du Vietnam. Certes, elle datait du mois de juin; mais mieux vaut tard que jamais!
"Enfin ! Helviet-Adoption a reçu une proposition d’enfant de la part du Département de l’Adoption. Cette procédure suit actuellement son cours. Le Département de Hanoï a également demandé la mise à jour de sept dossiers en attente depuis de nombreux mois. Pour Helviet-Adoption, il s’agit d’un signe positif de reprise."
Il est toujours déstabilisant de lire que les choses bougent dans des pays plus "petits" que les nôtres. Il est certain que notre tour viendra, la question est de savoir quand...

Et puis arrivée au travail, une collègue appelle pour prendre de mes nouvelles. On papote un peu, elle me demande où nous en sommes pour BabyChou, je lui confirme que rien ne se passe. Et là, elle me parle d'un collègue commun que je connais bien et que j'apprécie beaucoup. Elle me dit qu'elle a déjeuné avec lui cette semaine, je lui confie que des langues bien pendues ont parlé en ma présence et que je sais donc qu'il est en procédure d'adoption. Chose qu'elle me confirme en me précisant qu'elle pense que son dossier est également au Vietnam, que le leur est également bloqué, et qu'avec son épouse ils ne recommenceront pas à la fin de leur agrément.

A ce moment, une vanne s'est ouverte en moi. Les larmes ont surgi sans que je puisse faire quoique ce soit pour les empêcher de couler. Ma voix s'est fêlée, ma gorge s'est serrée et j'ai pleuré. Je n'ai pas pu me retenir, j'ai juste réussi à rassurer mon interlocutrice en lui assurant qu'elle n'y était pour rien! Et même très bizarrement, qu'elle me faisait du bien.
Parce que pendant 10 minutes, j'ai pu dire à voix haute combien ce parcours est long, combien il me pèse, combien je déteste ces collègues indélicats à qui je dois mentir en me faisant passer pour une trentenaire aigrie qui ne veut pas de gosses pour éviter les ragots.

Après m'être calmée, j'ai pris une décision. La prochaine fois que je verrais mon collègue de parcours, je lui parlerais. Et bien, ce fût également aujourd'hui, en fin d'après-midi.
Je n'y suis pas allée par 4 chemins. J'ai fermé la porte de son bureau en lui disant que depuis plusieurs mois, je savais que nous avions un point commun, sans jamais oser lui en parler. Après lui avoir indiqué qu'il s'agissait de quelque chose de personnel, il m'a regardé en me disant: "tu adoptes". Dès que je lui ai répondu par l'affirmative, nous avons commencé à utiliser la même langue en utilisant les mots agrément, OAA, délai, pupilles, EFA... Mes yeux se sont de nouveau mouillés lorsqu'il m'a dit être en attente pour le Vietnam. Avec Enfance et Avenir.

C'est une sensation étrange que de se rendre compte que le collègue que l'on apprécie, avec qui on blague, avec qui on compare son compte épargne temps est sur le même chemin que nous. Que ses yeux sont tournés vers l'Asie pour scruter une éventuelle reprise. Tout comme nous.

Ce soir, je suis émotionnement fatiguée. Mais contente de savoir que lorsque la nouvelle de la reprise arrivera en France, nous aurons une occasion spéciale pour aller partager un déjeuner... Et je dirais qu'une seule chose: vivement!

lundi 20 août 2012

Nous en parlions depuis

de longs mois puisqu'il s'agissait du cadeau d'anniversaire de ton Grand-Papa né en février!
La date avait été reportée pour cause de mauvais temps. Et bien nous pouvons dire que pour ce dimanche, nous avons été plus que chanceux!

BabyChou, il faut que tu saches que si tu ne connais pas les animaux à ton arrivée, tu seras quitte pour suivre un stage intensif. Car tes parents sont tous les 2 mordus de bêtes en tous genres. Et ton Papa sera ravi de t'apprendre que l'autruche est le plus gros oiseau, que le pélican est le plus gros oiseau volant, que la panthère noire a des tâches, que les tortues les plus vieilles peuvent vivre 150 ans ...

Dimanche, nous avons donc sillonné le zoo de Beauval et avons découvert de nombreuses espèces. Nous avons apprécié ce cadre où l'on sent la volonté de mettre les visiteurs au plus près des animaux, tout en les respectant. Mes coups de coeur? Sans aucune surprise, les 2 pandas arrivés de Chine depuis maintenant 6 mois. Mais aussi, les koalas, le petit éléphanteau né en juillet, le gorille et le cliché de son pied qui m'a fait sentir si proche de lui, l'adorable manchot qui prenait la pause, le regard de la magnifique panthère, les facéties des petits singes... Enfin, tu l'auras compris, tes parents ont été emballés!

Promis, mon petit BabyChou, lorsque tu fêteras ton 5ème anniversaire, nous t’emmènerons à la découverte de ce magnifique lieu. Tu pourras t'en mettre plein les yeux. Et pour nous, le spectacle, ce sera Toi.

mercredi 15 août 2012

La source

qui pourrait nous faire espérer que les choses évoluent très prochainement pour la France est bien au Danemark.

L'agence à l'origine de l'information travaille avec 15 pays, dont le Vietnam. Elle a reçu son accréditation depuis mars 2012. Et elle tient à disposition de tous les nouvelles liées aux dossiers se trouvant au Vietnam.

Le 10 août, nous pouvons y lire "Nous avons donc de bonnes nouvelles pour la diffusion du Vietnam. Nous sommes très heureux d'annoncer que l'enfant correspond à l'un des premières familles qui avaient envoyé leur dossier à la province de Binh Thuan au printemps. La famille a accepté de l'enfant, et nous nous attendons à ce que la famille peut venir chercher l'enfant au sein de env. 2-3 mois."

Quelques jours plus tard, soit le 13 août, ce sera "Nous sommes heureux d'annoncer que nous avons reçu les documents encore un enfant, la famille a accepté."

Depuis quelques jours, je surveille avec attention notre boîte mail espérant lire que chez nous aussi, en France et plus précisément chez MDM, le Vietnam a attribué un enfant non SN pour un couple en attente. Punaise, nous n'avons jamais été si proches de cette reprise. J'espère juste que cela ne prendra pas plusieurs mois ...

Chaque jour qui se lève est chargé d'espoir. Alors encore une fois, wait & see ... Et vivement demain.

mardi 14 août 2012

La rencontre

& nos retrouvailles.

Le périple avait déjà eu lieu l'année passée, un peu plus tôt dans l'été. Mais cette année régnait une impatience supplémentaire à l'idée de retrouver les amis. Un invité surprise allait fêter ses 3 mois le temps de ce week-end.

Après de chaleureuses retrouvailles à la gare vint le temps de la découverte du Petit Homme. Ayant eu le privilège de recevoir de jolis clichés de lui depuis sa naissance, je l'ai reconnu. Sensation très étrange puisque c'était la première fois que je le découvrais "en vrai". Quel plaisir de serrer mon Amie dans mes bras, devenue Maman depuis notre dernière rencontre.

Au cours de ces 3 jours -qui soyons honnêtes sont passés à une vitesse folle- j'ai pu profiter à volonté de ce petit Etre, entourée de la bienveillance de ses parents. Je me suis délectée de son odeur, emplie de ses sourires, j'ai absorbé sa chaleur, sans oublier de le couvrir de baisers.

Oui, j'ai rêvé. Je me suis projetée. J'ai imaginé ce que pourrait être notre Vie avec un Petit. Et surtout, en regardant mon Amie, j'ai compris: j'ai compris qu'aujourd'hui, j'ai été à 1000 lieues de ressentir ce que c'était, que d'être une Maman.

BabyChou, nous t'attendons. Nous sommes prêts. La Maman du Petit Homme ayant toujours imaginé qu'elle serait Maman d'une petite fille, nous attendons avec impatience de savoir si ce sera l'inverse pour nous. Quoiqu'il arrive fille ou garçon, tu seras bienvenu(e), sois-en sûr (e)!


vendredi 10 août 2012

Rumeur ...

Une de plus ou celle tant attendue? L'avenir nous le dira.

Laquelle? Le Danemark aurait reçu une attribution d'un enfant en bonne santé né au Vietnam.

La précaution? Comme St Thomas, ne croire que ce que l'on voit.

Alors, wait and see.

Car Chat échaudé craint l'eau froide.



lundi 6 août 2012

Etre Tata,

ce n'est pas toujours simple ...

Je suis Tata. 7 fois. Et même une fois Grande-Tata. Tout cela grâce à Cher&Tendre et à ses grandes soeurs.

Lorsque j'ai fait mon entrée dans la famille, Laëtitia la plus grande avait 15 ans et Léa la plus petite allait sur ses 3 ans. Maëllys est née 3 ans plus tard. Laura, notre petite-nièce, nous a fait passés du statut de Tonton&Tata à celui de Grand-Tonton&Grand-Tata 4 ans plus tard. Seulement 2 garçons pour 6 filles, voilà de quoi nous occuper.

J'ai une relation particulière avec chacun d'entre eux. Les garçons ont une certaine indépendance que leur confèrent leurs 18 et 19 ans. Ils abordent avec flegme leur vie de jeunes adultes où rien ne semble jamais grave. Quitte à avoir un peu la tête un peu trop dans les nuages...

Les filles quant à elles sont de vrais romans. Entre histoire de coeurs, rébellion face à l’autorité maternelle, question de fringues ou de vernis, envie de sorties, chamailleries entre frères et soeurs; ce n'est pas toujours simple de s'y retrouver. Mais je pense avoir réussi à trouver ma place petit à petit, même si je ne manque pas de leur dire lorsque je trouve qu'elles dépassent les bornes des limites.

Elles n'hésitent pas à confier certains secrets -Tata, t'as vu mon nouveau tatouage...-; à s'assurer de mon soutien pour extorquer la réalisation du piercing tant attendu; ou à me montrer les dernières acquisitions coup de coeur. Et dans ces moments, c'est simple d'être une Tata.

Mais en ce moment, la période est mouvementée pour 2 d'entre elles. Alors Tata, elle essaye de faire de son mieux pour assurer son soutien sans pour autant aller à l'encontre de la maman. Et ça, ce n'est pas facile. Car ce dont j'ai envie, c'est de les câliner, de les rassurer, de leur assurer notre soutien à tous les 2. Pas simple de les inciter à reprendre la communication avec la maman lorsqu'on les sent en souffrance. Parce que la dernière chose qu'elles ont besoin d'entendre en ce moment, c'est que c'est aux enfants de faire le premier pas. Dur apprentissage pour elles mais je pense qu'elles ont compris qu'elles pouvaient compter sur moi, sur nous.

Etre Tata, j'adore cela et je ne laisserai ma place pour rien au monde. Surtout lorsque la chipie de bientôt 13 ans répond à Cher&Tendre qui la taquinait à propos de son anniversaire: j'm'en fous, de toute façon, y'a Tata! Si ca ce n'est pas de l'Amour...

mercredi 1 août 2012

Coupons 102 & 103

Cette nouvelle participation s'est faite à l'occasion d'un déjeuner en tête à tête, au restaurant japonais.

Le comique de la situation, c'est que nous nous sommes retrouvées sur mon lieu de travail alors que nous sommes voisines!

J'avais un peu les nerfs en pelote à cette période; et je dois avouer que cette petite parenthèse au milieu d'une journée de boulot m'avait fait beaucoup de bien. Nous nous sommes même payées le luxe qu'elle vienne visiter mon bureau et son bordel organisé à la réouverture de l'agence ...

Drinette, merci pour notre BabyChou ... Merci pour nous ...