samedi 28 septembre 2013

Changement de dizaine

Non, pas d'anniversaire au mois de septembre pour l'un ou pour l'autre. Juste un mois de plus au compteur qui nous amène à 40 mois d'attente.

Septembre s'est écoulé tranquillement avec pour occupation principale la réalisation de quelques décorations pour le pique-nique de notre EFA. 

Ah si, j'ai aussi débuté l'arrachage de la frise dans la chambre de BabyChou. Une vraie galère! Mais je ne désespère pas de lui faire la peau. De toute façon, il va bien falloir la finir maintenant que j'ai commencé. On verra bien si j'ai atteint cet objectif pour le mois prochain ...

lundi 23 septembre 2013

Je suis un public facile

et des fois, c'est bien utile! Même si notre BabyChou ne naîtra pas de mon ventre, je ne peux m'empêcher de regarder les émissions liées à la maternité, à la naissance. Non par voyeurisme, mais avec intérêt. L'année passée, j'ai ainsi découvert la série "Baby Boom" qui se déroulait dans la ville où je travaillais.

J'avais bien vu qu'une troisième saison était diffusée, mais ce n'est pas ce qui m'a décidée à la regarder. C'est la narration d'une naissance sous le secret. Et je dois avouer que j'ai été très émue face aux premiers jours de cette petite.

Lorsque nous sommes en attente d'un enfant pupille, nous savons qu'il ne sera dans nos bras qu'âgé d'environ 4 mois. Nous savons également que le dossier de cet enfant pourra être complètement vide. J'ai eu le sentiment de toucher du bout des doigts quels pourraient être les premiers instants de vie de notre BabyChou. Et même si nous pouvons être surpris de l'attention que le personnel accorde à ce bébé, j'ai également ressenti une très grande solitude chez ce bébé. J'ai également été touchée par le témoignage de cette sage-femme expliquant que certaines femmes accouchant sous le secret ne souhaitaient ni voir, ni entendre le bébé. Bébé qui attendait de sortir de la salle de naissance pour pousser son premier cri. Nous sommes tellement habitués aux clichés de jeunes mamans avec leurs enfants dans leurs bras, que cette petite me semblait bien seule dans ce berceau transparent. Mon coeur lui criait de ne pas s'inquiéter, que sa Maman qui l'attendait depuis de si longs mois serait bientôt là.

Oui, j'ai pleuré car à la place de cette petite fille, je voyais notre BabyChou. Je me suis tellement projetée qu'il est apparu cette semaine dans mes rêves. C'était également une petite fille, elle était brune. Elle était belle. Je me fâchais contre une dame qui lui trouvait la peau bien blanche pour une petite fille adoptée, je lui disais que ses propos étaient impolis et irrespectueux vis-à-vis de ma fille... Bref, je me suis projetée!

A quelques semaines de notre réunion d'information pour le renouvellement de notre agrément, je me sens un peu plus armée pour évoquer notre attente d'un enfant pupille. Les images visionnées sur le début de cette petite m'aideront certainement à mieux appréhender les premiers jours de notre BabyChou, si ce dernier faisait le choix de naître à quelques kilomètres de notre maison ...


vendredi 13 septembre 2013

Allez hop,

deux places de gagnées!

Nous avons appris -il y a une quinzaine de jours- que le Vietnam avait attribué une petite fille de presque 3 ans à un couple en attente depuis avril 2009 avec MDM. Nous espérions secrètement que les amis juste derrière apprennent la bonne nouvelle en même temps, mais le téléphone tarde un peu à sonner de ce côté-là, nous continuons à croiser les doigts ...

Aujourd'hui, nous avons appris qu'un couple avait eu la surprise d'être attribué par le Conseil Général de leur département. Après 5 années d'attente, cet enfant leur a fait la surprise de naître à quelques kilomètres de chez eux alors que leurs yeux étaient tournés vers le Vietnam depuis septembre 2009!

Ce soir, le moral est bon. A force de voir les CG faire d'heureux parents chez les couples nous précédant, nous pensons que notre projet s'approche petit à petit. Parce que nous progressons naturellement dans notre département, parce que nous progressons également dans les dossiers du Vietnam.

C'est certain. Un jour, nous serons parents!

lundi 9 septembre 2013

Au fil des années,

ce qui avait débuté par de simples échanges de commentaires sur nos blogs respectifs s'est transformé en une relation bien plus forte.

Nous ne nous voyions qu'au cours de l'été, lorsque l'heure des vacances a sonné pour nous et que nous réalisons notre traversée de la France pour rejoindre notre cabanon fétiche. Au bord de l'étang de Thau.

Cette année, nous n'avons pas échappé à la règle et avons fait nos retrouvailles entre filles, un matin, au bord de l'eau. J'aime ces moments d'échanges après être restées sans se voir une année, l'instant où nous nous serrons fort dans les bras toutes contentes de nous revoir enfin. Et c'est en posant mon regard sur les petites que je m'aperçois alors que le temps passe. Qu'est-ce qu'elles ont changé en 12 mois écoulés: elles se sont transformées en petites filles passionnées de princesses; mais on peut toujours les amadouer à l'aide de quelques bonbons sortis du sac ;)

Pour les retrouvailles avec les garçons, nous nous revoyons autour d'un dîner. Histoire d'avoir un peu plus de temps pour profiter. Et cette année, nous avons reçu notre premier cadeau de la petite Lisa: Cher&Tendre et moi-même nous sommes vus offrir un ourson en chocolat chacun. Ces petits présents nous furent donnés avec grand sérieux et j'avoue avoir été très touchée. Partager ses gourmandises à 3 ans, ce n'est pas toujours simple. Apparemment, pour elle, si.

Un peu plus tard, elle fût chargée de me tendre un paquet choisi avec Maman. A l'ouverture, le symbole m'a sauté aux yeux, comme un message d'encouragement à notre attention. Ce bracelet tout doux m'a immédiatement fait pensé à notre fil rouge, nous reliant à notre BabyChou. Des 4 breloques qui se réchauffent au contact de la peau, sachez que l'une d'entre elles représente votre famille, à nos côtés. Et que vous m'avez beaucoup touchée ...

Merci les Amis d'être là. Merci d'être derrière nous et de nous insuffler le courage de continuer en nous délectant de vos aventures avec votre Grumeau...

dimanche 8 septembre 2013

Cela fait un choc

de découvrir pourquoi lors de notre appel au CG, notre interlocutrice était aussi ferme en nous disant que nous progressions.

Hier après-midi, le conseil d'administration de notre EFA se réunissait pour finaliser -entre autre- l'organisation de notre pique-nique annuel qui aura lieu à la fin du mois. Nous proposions ensuite à nos adhérents une réunion sur le thème de "L'évolution de l'adoption en France".

Compte tenue de la situation de l'adoption internationale au Vietnam et de notre besoin de renouveler notre agrément d'ici octobre 2014, nous souhaitions nous informer sur la réflexion actuelle des CG à étudier l'adoptabilité des certains pupilles de l'Etat actuellement sous leur responsabilité.

C'est au moment de la narration de l'appel au couple choisi que l'information est tombée: il y a eu la semaine passée un conseil de famille pour 2 enfants: un bébé et un enfant de 3 ans. J'ai absorbé la nouvelle, adressé immédiatement un texto à Cher&Tendre qui bossait ... et figé un sourire sur mon visage. Car j'ai compris que cet appel n'avait pas été pour nous. Que dans notre département, 2 nouvelles familles venaient de se former. Mais que ce n'était pas nous.

C'est une chose que de savoir que des dossiers avancent, s'en est une autre que d'entendre que c'est "vrai". Que ce ne sont pas seulement des paroles pour nous faire patienter ou pour raccourcir une conversation en évitant que les couples en attente soient pénibles avec leurs questions.

Punaise. Nous progressons. Pour de vrai. Pas seulement dans nos têtes ou dans nos rêves. Autant hier soir, je ressentais le choc de ne pas avoir été choisis -sans même savoir si notre dossier fût présenté- autant ce matin, je vois les choses différemment. La première chose à laquelle j'ai pensé, c'est que nous n'étions pas prêts: non pas dans notre tête, mais dans notre maison. Quel BabyChou aimerait débarquer dans une chambre de bébé qui n'en est pas une? Il faudrait que nous franchissions le cap pour que la chambre de BabyChou comme nous la nommons prenne l'allure d'une chambre sans que nous ayons besoin de faire les choses dans la précipitation ... Lorsque Cher&Tendre sera de retour du travail, nous nous pencherons sérieusement sur la question!
Et la seconde chose que j'ai ressenti, c'est la secousse vécue par notre fil rouge. Comme si d'un seul coup, il s'était tendu pour dénouer une partie des nœuds ou tout simplement raccourci!

Aujourd'hui, le soleil est présent. La question "quand?" est toujours existante, mais je lis la réponse "prochainement" lorsque je regarde le ciel bleu ...


lundi 2 septembre 2013

Inspirer. Expirer ...


avant de prendre le téléphone et de composer le numéro du Conseil Général.


J'étais fébrile ce matin car tout à fait consciente que plusieurs mois s'étaient écoulés depuis mon dernier appel. Cher&Tendre à mes côtés, nous avons réussi à joindre du premier coup la responsable de la cellule d'adoption.

Cette fois-ci, la conversation fût relativement courte. Peut-être parce qu'il n'y avait pas grand chose de neuf à dire. Nous avons évoqué la confirmation de notre agrément pour la dernière année, et la demande de renouvellement pour le suivant. Si tout va bien, nous devrions être conviés à la réunion d'information début novembre.

J'ai demandé où nous en étions sur la liste des pupilles. Nous n'obtenons jamais de réponse précise mais il m'a été répondu que nous progressions! Et que nous devions renouveler notre agrément. Je lui ai confirmé que c'était bel et bien notre attention! Elle n'est pas en mesure de nous donner une place précise car cela dépend aussi des couples qui nous précèdent et qui sont attribués dans d'autres pays ...

Notre interlocutrice s'absentant pour 3 semaines de congés, elle nous a informé laisser une note dans notre dossier pour que nous ne soyons pas oubliés pour la réunion de novembre. En contrepartie, je me suis engagée à faire partir aujourd'hui notre courrier annuel de maintien de candidature. Au moment où je vous écris, il est déjà rédigé, signé et mis sous enveloppe. Mission La Poste dans l'après-midi!

Dans la conversation, j'ai oublié de lui demander si nous devions débuter la chambre ... Ce sera pour la prochaine fois! La seule chose à retenir, c'est que nous progressons.