jeudi 31 mars 2011

Les achats du mois

ont été -je trouve- raisonnables.

Quelques livres pour compléter les 2 collections commencées sur les Barbapapa et les imageries des bébés.

Il y a quelques temps que je regardais les chaussons en cuir de la célèbre marque Rob... J'ai eu envie de me faire plaisir sans ruiner mon porte-monnaie. J'ai passé commande pour tester, et bien je suis contente de mon achat! Les petits chaussons sont bien finis, tant au niveau de la semelle que de la souplesse du cuir. Je les ai pris bleu ciel car je les imagine portés autant par une petite fille avec un jean que par un petit mec ...

Sinon, j'ai aussi fait un achat chez Oxybul mais l'objet est victime de son succès ... il me faut encore attendre. Et ça, je sais faire ;)

mercredi 30 mars 2011

Coupon 46

Vinou est l'heureuse maman d'un petit Pierre, et se trouve actuellement à la recherche du chemin pour agrandir la famille.

Elle s'est gentillement proposée de participer au BJB de notre BabyChou en me précisant qu'il aurait une saveur particulière. Je vous confirme que j'ai été très touchée: cette maman a confectionné sa carte de bon voeu à partir du faire-part de son petit garçon!

Je suis très flattée que tu ais partagé avec nous le symbole de l'arrivée de Pierre au sein de votre famille. Un très grand merci à toi!

mardi 29 mars 2011

Certaines enveloppes

rebondies arrivent en toute tranquillité dans les boîtes aux lettres, sans tambour ni trompette.

Et là, surprise! Une délicate attention, rien que pour nous, les Futurs Parents. Un sachet de fleurs à semer dans le jardin, et un CD sur le thème du printemps que j'écoute au moment même où j'écris ces quelques mots...

Le monde de l'adoption est un vaste monde, très représentatif de notre société. Et lorsque nous avons de la chance, nous rencontrons des personnes au Grand Coeur. Des personnes qui donnent envie de faire plaisir, en retour. Sans obligation aucune. Tita fait partie de cette catégorie.

Alors un grand merci pour ton adorable geste, cela m'a fait très plaisir!

PS: nous avons pas mal de goûts en commun pour le choix des chansons, et j'ai également fait de belles découvertes!

lundi 28 mars 2011

Les vertus pédagogiques

de l'adoption.

Conversation ayant eu lieu vendredi entre Cher et Tendre et sa nièce de 11 ans:

"- Au fait Tonton, il sera chinois ton bébé?

- non, il sera Vietnamien!

- bah, c'est pareil !

... de toute façon, il sera irradié .... non, j'rigole (expression favorite du moment à utiliser à toutes les sauces!) "

Perso, je retiens surtout qu'elle en a parlé spontanément avec son oncle alors que rien ne s'y prêtait... Pour la géo, je pense qu'il va falloir qu'elle révise ;) Elle a encore un peu de temps avant l'arrivée de son cousin ou de sa cousine!
Cette évocation au séisme et au nucléaire me fait rejoindre le post de Véro. les enfants ont accès à toutes les infos sans contrôle, pas toujours évident de savoir ce qu'ils en retiennent vraiment... Au lieu de se contenter des préoccupations de leur âge.

dimanche 27 mars 2011

10 mois d'attente

aujourd'hui. Un de plus, tout en douceur.

Je dirais que ce mois a surtout été marqué par le suivi des aventures de Juliette et Valentin à la rencontre de leurs parents. Cela fait un bien fou de pouvoir se projeter, constater que les projets avancent, que les familles se rencontrent.

Un article lu hier sur un site canadien nous a permis de conforter les infos de ces dernières semaines au sujet de l'âge de nos futurs enfants, mais aussi de la nouvelle procédure. Le mois de juin y est à nouveau évoqué: à tort ou à raison, nous n'en savons rien.

Et aujourd'hui, j'ai peur, au fond de moi. Peur de m'accrocher à une réouverture que nous ne maîtrisons pas. Peur que mon moral décroche et que l'équilibre que je me suis créée s'écroule. Alors pour le moment, j'évite d'y penser pour ne pas me démoraliser pour rien. Mais l'ombre plane...

samedi 26 mars 2011

Il y a une semaine

l'EFA de notre département a organisé une réunion "accueil des postulants". Cher & Tendre étant présent, nous nous sommes rendus pour partager notre expérience.

Avec la présence des autres couples, les postulants pouvaient avoir une vision précise des différentes étapes qui les attendaient: un couple à la recherche d'un OAA, un couple dans l'attente de l'attribution -nous-, un papa de retour du Vietnam depuis janvier, une maman ayant adopté une fratrie à Haïti en 2004, une maman ayant adopté il y a 13 années, et enfin une maman en renouvellement d'agrément.

Nous nous connaissons maintenant plutôt bien, nous étions ravis de nous retrouver et de raconter nos parcours. Le résultat n'a pas été à la hauteur de nos espérances: seuls 3 couples se sont présentés sur le 12 ayant été informés directement par l'ASE de cette réunion. Et sur ces 3 couples, un est déjà adhérent... Nous nous posons donc la question de savoir si ce faible taux de participation est lié au choix de la date (trop tôt dans l'année); au fait que les futurs adoptants ne voient pas ce que l'EFA peut leur apporter; à une communication trop timide....

Je sais que certaines de mes lectrices sont membres de l'EFA de leur département. Si elles ont 3 minutes, je suis preneuse d'un mail pour me dire comment ils fonctionnent pour l'accueil des postulants. Histoire de pouvoir apporter certaines modifications si nécessaire!

Après cette réunion, nous avons dîné avec les parents de la petite Enora qui n'a pas semblé traumatisée par notre présence. Papa l'a mise au lit, lui a lu son histoire et quelques minutes plus tard, elle était au pays des rêves. Nous avons pris le temps de bavarder, et nous avons eu la surprise de recevoir un livre pour BabyChou avec des marionnettes de doigts pour la lecture du soir. Cher & Tendre, il ne te reste plus qu'à t'entraîner!

jeudi 24 mars 2011

Coupons 43 à 45

Notre boîte aux lettres nous a livrés une enveloppe dodue pour notre BJB.

Elle nous a été adressée par Patricia, en route vers l'Afrique du Sud avec l'OAA Chemin vers l'Enfant. Nous aurions pu nous rencontrer "pour de vrai" puisque cet OAA nous avait convoqué à la même date pour la réunion d'information ... Le monde de l'adoption est petit ;)

Un grand merci pour tes gentils voeux pour BabyChou. J'en profite pour te souhaiter bon courage pour tes travaux et croiser les doigts pour que vos enfants rejoignent votre foyer rapidement!

Bises XXX

lundi 21 mars 2011

Coupon 42

Cette enveloppe est arrivée tout droit de l'Hérault ... où nous serons dans quelques mois pour nos vacances!

Véro, Maman de l'adorable Lisa, nous a non seulement adressé un coupon, mais en plus elle y a joint le fameux fil rouge. Les futurs couples adoptants connaissent bien cette légende, mais je vais la mettre pour les futures Mamans et les copines qui ne la connaissent pas.

" Une légende chinoise raconte que lorsqu'un enfant naît, d'invisibles fils rouges jaillissent de son esprit et se raccordent aux êtres importants qui joueront un rôle dans sa vie. A mesure que l'enfant grandit les fils rétrécissent, rapprochant ainsi les êtres destinés à cheminer ensemble et ce indépendamment du temps, de l'endroit ou des circonstances. Le fil peut s'étirer ou s'emmêler, mais il ne cassera jamais..."

Un grand merci pour ta participation, au plaisir de vous rencontrer ... Qui sait? Autour d'un verre de muscat pétillant au bord de l'étang de Thau?

dimanche 20 mars 2011

...

Un SMS vient d’arriver, j’ai 18 ans,
Envolée ma virginité, je suis plus un enfant.
L’horloge tourne, les minutes sont torrides
Et moi je rêve d’accélérer le temps.

Un SMS vient d’arriver, j’ai 20 ans,
On l’a fait sans se protéger mais je veux pas d’un enfant,
L’horloge tourne, les minutes infanticides
Et moi je rêve de remonter le temps.

Un SMS vient d’arriver, j’ai 21 ans,
mois se sont écoulés et toujours pas d’enfants.
L’horloge tourne, les minutes se dérident
Et moi je rêve, tranquille je prends mon temps.

Un SMS vient d’arriver, j’ai 25 ans,
Un tsunami a tout emporté, même les jeux d’enfants,
L’horloge tourne, les minutes sont acides
Et moi je rêve que passe le mauvais temps

Un SMS vient d’arriver, j’ai 28 ans,
Mamie est bien fatiguée et j’suis plus un enfant,
L’horloge tourne mais son coeur se suicide
Et moi je rêve, je rêve du bon vieux temps

Un SMS va arriver, j’aurai 30 ans,
30 ans de liberté et soudain le bilan,
L’horloge tourne, les minutes se dérident
Et moi je rêve, je rêve d’arrêter le temps.

vendredi 18 mars 2011

Deuxième séance émotion

en deux jours, punaise c'est un bon rythme! Sauf que l'évènement d'aujourd'hui était aussi inattendu qu'intense et émouvant.

Tranquillement en train d'organiser la pause déjeuner avec ma collègue, on nous demande qui de nous souhaite recevoir une cliente. Je me lance, et bien m'en a prise!

Une étudiante asiatique souhaite devenir cliente. Elle est toute menue, timide, avec ses longs cheveux lisses. Je lui demande sa pièce d'identité et là, surprise: un passeport vietnamien! Je lance la conversation en lui racontant qu'un couple d'amis sera au Vietnam dans moins d'un mois blablabli blablabla. Je la surprends en lui disant que la partie "Thi" de mon nom signifie qu'elle est une fille. Je l'interroge sur ses études, son arrivée. Elle me demande si je m'intéresse au Vietnam, si j'y suis déjà allée, je lui réponds prochainement j'espère.

Et là, le choc: elle est née à Bac Giang. Lieu de naissance de la petite Enora. Ma surprise est tellement visite que je suis explique: des amis ont adopté leur petite perle, qui s'avère être née dans la même ville. Elle me raconte alors la pauvreté, la région montagneuse, qu'elle a dû travailler comme réceptionniste et vendre des tours du Vietnam pour se payer le billet pour la France. Ses parents sont trop pauvres pour pouvoir l'aider.

Elle m'interroge sur l'adoption. Je lui explique les grandes lignes, c'est un sujet qu'elle ne connaît absolument pas. Je finis par lui confier mon secret: nous attendons un BabyChou qui sera né dans son pays. Elle rit en se cachant la bouche, me dit merci de cette confidence. Elle me dit la surprise de ses parents lorsqu'elle leur racontera, ses parents qui lui manquent tant dans notre société qu'elle qualifie d'égoïste.

Cette demoiselle m'a émue aux larmes. Encore au moment où j'écris ces lignes. Cette sensation étrange qui me donnait le sentiment de toucher du doigt notre petit. Me dire que peut-être il ouvrirait ses yeux sur le monde dans la même région que cette jeune fille et sa famille. Me dire que ma fille pourrait avoir les mêmes traits, la même morphologie, les mêmes cheveux jais.

Je suis touchée en plein coeur. Tu es pourtant en moi à chaque instant, mais là tu m'as manqué, terriblement. Le manque de ne pas savoir: es-tu né ou dans le ventre de ta maman, es-tu un garçon ou une fille, es-tu dans le Nord ou dans le Sud... Que de questions sans réponse mais malgré tout, une seule envie: attendre pour te découvrir, toi mon BabyChou qui me permet de faire des rencontres simplement ... extraordinaires.


Je t'aime, mon BabyChou.

jeudi 17 mars 2011

Aujourd'hui,

il m'est arrivé un truc bizarre au travail: j'ai pleuré.

Oh attention, je ne suis pas un coeur de pierre surprise de voir que les larmes peuvent jaillir de mes yeux! Je suis une nana, une vraie: une pleureuse, une pigneuse, une chialeuse. Sujette aux crises de rire à en pleurer, à la larme à l'oeil devant une scène attendrissante, aux larmes de crocodile pour attendrir Cher et tendre et arriver à mes fins.

Mais là, elles m'ont attrapée par surprise. Après une visite de clients. C'est pourtant tellement surfait de pleurer pour le travail, pour ne pas dire complètement à côté de la plaque.

La société actuelle veut des femmes fortes, des femmes de caractère tenant la dragée haute à leurs collègues-hierarchiques-clients selon les cas. Nous avons revendiqué l'égalité homme-femme même si des différences subsistent encore au niveau des salaires, bizarre non? Alors pas question de se comporter comme une mauviette nom d'une pipe!

Oui, je suis d'accord. Mais moi, je tisse une vraie relation avec mes clients. Je les conseille, je les accompagne, je les sanctionne (bah oui, j'ai aussi un côté sadique, faut pas pousser, je ne suis pas une sainte!). Je les chouchoute. Et surtout, je m'intéresse à eux, réellement.

Et ce matin, un jeune couple est venu me rendre visite. Comme cela, juste pour m'annoncer qu'ils sortaient de chez le notaire après avoir signé pour leur appartement. Et surtout, ils avaient envie de me parler ... de ma remplaçante sur mon ancien poste. Comment elle les a reçus, de quelle façon elle a tenté de leur vendre tout et n'importe quoi, comment elle parlait en regardant son PC au lieu de les regarder, eux. Cela m'a fait mal au coeur, lorsque ce jeune homme m'a confiée avoir dit à son père de changer vite de conseillère avant qu'elle fasse tout et surtout n'importe quoi.

Après leur départ, j'ai pleuré. Je n'ai pas pu lui dire -confidentialité oblige- qu'elle l'avait déjà rencontré, qu'elle avait déjà oeuvré... Je me suis repris en pleine face le fait que l'on me reprochait mon empathie pour les clients, le fait que je ne sois pas assez incisive avec eux. Du coup, cette fille va leur donner raison. En terme de résultats. Pour le reste, je préfère être à ma place qu'à la sienne. Même si cela, aujourd'hui, m'a fait du mal. Question de conscience, tout simplement.

Après les larmes, je me suis défoulée en la traitant de tous les noms d'oiseaux. C'est pas joli joli, mais cela fait du bien ;)

lundi 14 mars 2011

J'ai changé

d'agence il y a maintenant presque 3 mois. Ce changement n'a pas été simple pour des raisons humaines car j'ai quitté une équipe avec qui j'avais tissé des liens forts et agréables.

Aujourd'hui, si je devais faire un état des lieux de mes nouvelles relations professionnelles, je dirai simplement que mes collègues actuels ne connaissent pas la "vraie" FutureMaman que je suis. Et oui, lorsque vos projets ont été piétinés par des personnes soit disant bien intentionnées, le principe de précaution vous impose de les mettre à l'abri pour le futur.

Il y a quelques jours, j'ai été très touchée par un message d'un de mes anciens collègues. Il faut dire que l'adoption, il connaît: son neveu, un patineur français qui vient de terminer 1er aux championnats d'Europe en janvier 2011, est né au Brésil. Alors forcément, lorsque nous parlions de BabyChou, il savait ce qu'il en était...

L'objet de son message? M'informer que le mensuel Géo consacrait un article complet sur l'adoption. Je l'avais acheté quelques jours auparavant et personnellement, je l'ai trouvé très bien fait. Pour des personnes qui ne seraient pas sensibilisées au projet. Cet article a le mérite de bien mettre en avant ce qui amènent les couples à se diriger vers l'adoption, les démarches nécessaires, la notion de critères. Et surtout, il présente un visage varié de l'adoption à travers des familles ayant adoptés dans différents pays à différentes époques.

Ce magazine sera conservé précieusement dans la boîte à racines de BabyChou. D'ailleurs, il faudrait que je me penche sérieusement sur la question... mais je n'arrive pas à trouver une boîte qui soit à la hauteur des merveilles qu'elle doit contenir!

Et vous, avez vous déjà la boîte à racines de vos petits?

dimanche 13 mars 2011

Coupons 37 à 41

Il y a quelques semaines, Noëlla maman de 2 adorables princes d'Ethiopie, m'adressait un mail me proposant de nouveaux coupons pour mon BJB.

Il est évident que recevoir des lettres dodues pour BabyChou est toujours un plaisir Et bien, je peux vous dire qu'elle nous a gâtés: pas moins de5 coupons supplémentaires!

Un grand merci pour ta participation, tu es adorable ... il va vraiment falloir que je te demande conseil pour la mise en forme ;)

Je vous invite à aller voir ses créations, Noëlla est très douée de ses 10 doigts!

dimanche 6 mars 2011

D'agréables murmures

nous sont parvenus hier, nous laissant espérer un futur rayonnant.

Il y a maintenant quelques semaines, nous avons reçu un courrier de MDM informant les futurs parents qu'ils ne nous oubliaient pas et qu'ils étaient confiants dans l'avenir pour la reprise.

Sachant comment fonctionnent les futurs parents hystériques que nous sommes, Cher et Tendre et moi-même avions trouvé que cette lettre reflétait un ton plutôt optimiste. Ceci a maintenu notre confiance imaginant à quel point les membres de l'équipe avaient dû peser chaque mot avant de faire partir ces quelques lignes.

Hier, en sortant du boulot, je décide d'aller flâner dans les magasins avant de rentrer à la maison. Un texto de Sophie me met la puce à l'oreille: bah alors, tu ne lis pas tes mails ou tu fais chauffer la CB? Évidemment, je m'empresse d'aller lire les infos pour y découvrir 2 bonnes surprises: les portes du Vietnam devraient bien réouvrir en juin. Et surtout, les enquêtes continuent pendant la période actuelle ce qui signifie que les dossiers des enfants auront tout de même avancé pendant la mise en place de CDLH.

Il s'en est suivi un appel téléphonique de plusieurs quarts d'heure pour échafauder des hypothèses: c'est la 1ère fois que je vois Sophie aussi enthousiaste, la rebelle de la bande qui ne faisait pas de pronostics ;)

En ce qui me concerne, je reste très prudente, histoire de me ménager le moral. Pour faire simple, depuis le début, je me fixe une attribution pour décembre 2012. Depuis hier, je me dis qu'en décembre 2012, nous pourrions être ou être revenus du Vietnam. Elle est pas belle la Vie?

PS: le cadeau que je me suis fait ... alors que je n'avais pas connaissance des infos ...

mercredi 2 mars 2011

Vivons-nous une grossesse

au rabais?

J'ai cet article en tête depuis plusieurs semaines. Mes idées allaient et venaient sans avoir de fil précis. Et là, ce soir, j'ai enfin eu le prétexte pour l'écrire: j'ai lu un article sur le coût de la grossesse. On y parle des différents frais engagés par la Future Maman, et tout y passe: le vestimentaire, les soins de beauté, les frais de consultation, d'échographie et de maternité. Mais on oublie juste de nous dire que tout le côté médical est pris en charge en grande partie par la sécurité sociale, le reste par la mutuelle pour celles qui en possèdent une.

Mais mon questionnement ces derniers temps ne se faisait pas sur l'aspect financier mais sur le côté humain. Celui que l'on met tant de côté. En tant que Future Maman, j'ai le sentiment que nous ne sommes pas considérées par la société. C'est vrai que nous sommes un peu chiantes avec notre volonté de ne pas faire comme tout le monde. Du coup, rien n'est prévu pour nous. Peut-être n'avons-nous pas besoin d'être chouchoutées? Un certain nombre de choses me fait bondir, je vous les livre tels quels.

Remarque 1: Comment fait-on pour demander un peu de repos lorsque nous sommes en procédure d'adoption? Bah oui, pas question d'aller voir notre généraliste pour lui demander de nous laisser à la maison car les transports nous fatiguent ou que nos hormones nous lâchent. Notre Bébé ne se voit pas, notre corps ne change pas, rien ne peut le justifier. Après tout, ce n'est qu'une grossesse de tête et non une grossesse de corps.

Remarque 2: Comment fait-on pour profiter des avantages offerts par nos entreprises pendant cette période d'attente? Vous savez; la possibilité d'aménager les horaires au fil des mois par exemple. De même, une femme enceinte est protégée face à son employeur, pas nous: nous pouvons être sujettes à mutation sans protection liée à notre état - bizarre, j'ai l'impression de parler de moi... Nous n'avons pas non plus la possibilité de passer les entretiens avec le CG ou les OAA pendant nos heures de travail sans diminution de rémunération, entretiens que nous pourrions assimiler à des examens médicaux pendant la grossesse...

Remarque 3: Pourquoi ne pouvons-nous pas bénéficier des 6 semaines de congé prénatal? Il est évident que ce congé nous serait moins utile avant l'arrivée du Bébé qu'après! Mais sachant que nous cotisons pour avoir droit à ce congé, il pourrait être envisagé de nous donner ces 6 semaines cumulées aux 10 semaines postnatales. Au lieu de cela, on nous propose dans le cadre de l'adoption internationale un congé de 6 semaines sans solde! Je viens en plus de découvrir qu'il existait un congé maladie postnatal supplémentaire pour les mamans subissant le babyblues ou ayant eu une césarienne! J'imagine encore une fois que cela ne s'applique pas pour nous. Nos cicatrices ne se voient pas mais elles sont belles et bien présentes.

Remarque 4: Pourquoi, dans les magasins spécialisés pour les enfants, nous regarde t-on pour savoir ce que l'on vient y faire? Bah oui, à part notre léger bourrelet reflet de notre manque de sport ou de l'excès de chocolat, il n'y a pas grand chose à voir du côté de notre ventre. Alors face aux vendeuses qui semblent souvent avoir atterries dans ce type de magasin par dépit, nous avons 2 solutions: dire que non merci nous n'avons pas besoin d'aide que nous regardons seulement, ou tenter de dire que nous sommes en procédure d'adoption et devoir répondre que non nous ne savons pas quel âge aura notre enfant ni si ce sera une fille ou un garçon. Perso, j'ai recours à la première solution...

Remarque 5: Pourquoi nous demande t-on de justifier systématiquement la raison du recours à l'adoption? A bon, vous pouvez pas avoir d'enfant? Bah non, pauv' truffe, j'ai juste pas envie de déformer mon corps. En plus mes seins sont trop petits, ils ne pourront jamais allaiter! Et vous n'avez pas pensé à ... consulter le Professeur X qui est expert, à lever les jambes, prendre des vitamines, prier car un miracle est possible, penser à avoir recours à une mère porteuse .... Est ce que nous, nous leur demandons quelle fût la position leur ayant permis d'avoir leur monstre? Non! Alors fichez nous la paix!

Et vous, quels constats voulez-vous ajouter qui vous font penser que nous ne sommes pas reconnues à notre juste valeur, nous, les Futures Mamans du Bout du Monde?