samedi 31 janvier 2015

56 mois

Chaque mois, lorsque je suis à la recherche de l'image qui illustrera mon article, j'ai une pensée pour mon amie Mia M. Elle qui me suggérait cet été de tenter de laisser tomber le décompte pour conserver un peu de sérénité.
Chaque mois, je me demande si ce n'est pas elle qui a raison. Parce que ce n'est pas humain de s'infliger des mois à ajouter les uns aux autres. Parce que je fais tourner le compteur en ajoutant les mois, comme les prisonniers, et non en les soustrayant.

Chaque mois, je me dis que finalement, tout cela ne veut pas dire grand chose. Qu'à part quelques irréductibles de l'attente, personne ne peut imaginer ce que nous traversons.

Et pourtant, chaque mois, je recommence. Je me place face à mon clavier et j'écris. Parce que je ne veux pas abandonner, je ne veux pas protéger mes visiteurs de ce poids de l'attente. Parce que je veux avoir le bonheur de pouvoir dire -un jour- enfin, c'est fini. Nous y sommes arrivés. Nous avons vaincu ce vilain dragon de l'attente.

BabyChou, saches que ta Maman tient des comptes, tente des statistiques depuis le début de l'aventure. Elle fait des règles de trois et flirte avec les probabilités. Mais elle n'a pas oublié que les chiffres, nous pouvons leur faire dire ce que nous voulons. Tout est question d'interprétation: n'est ce pas MiaM ? Quant à SuperPapa, il montre des signes d'impatience mais n'a pas non plus la réponse à la question qui revient sans cesse; dis, tu crois qu'il est déjà né, notre BabyChou ???


11 commentaires:

  1. Tout c'est mois qui défile, c'est tellement pénible!! Je te comprend totalement ma belle...

    Je t'embrasse fort et il faut garder confiance, même si l'attente est interminable...

    Manon

    RépondreSupprimer
  2. Je n'ai jamais tenu de décompte aussi précis, peut-être parce que notre attente pour notre première princesse n'a duré que deux ans une fois l'agrément en poche ... Mais je comprends... J'ai fait le cheminement inverse : devrais-je compter les mois pour le second ? Jusqu'où irons nous ? Quelle degré de patience devrons nous avoir ? Franchement, je ne sais pas, et je ne peux pas me mettre à ta place entièrement, puisque nous n'avons pas attendu si longtemps et parce que nous avons désormais déjà notre puce, pour adoucir la seconde attente...
    Je ne peux que dire COURAGE !!

    RépondreSupprimer
  3. Juste de gros bisous d'encouragement !!!!

    RépondreSupprimer
  4. Allez les petites fées de l'adoption, il est plus que temps d'agiter vos petites baguettes magiques. Super papa et super maman ont assez attendus.
    Courage.
    Barbara

    RépondreSupprimer
  5. Courage,chaque jour qui passe est un jour de moins à attendre.

    RépondreSupprimer
  6. Vivement, que le téléphone retentisse.
    Cette durée commence a être vraiment trop trop longue.
    COURAGE et BISOUS Affectueux.
    ODILE 67.

    RépondreSupprimer
  7. on ne peux pas te dire que c'est la dernière fois que tu cherches mais on peux te souhaiter de connaître la joie du coup de fil tout bientôt !
    le coup de fil n'efface pas les années d'attente mais ensuite on est sereins !

    comme me l'a dit une amie cet après-midi :" toutes ces années d'attente t'ont préparé a ce que tu vis aujourd'hui "

    je vous embrasse bien fort
    patou

    RépondreSupprimer
  8. Je croise les doigts pour que ce décompte s'arrete au plus vite.
    Bon courage à tous les 2

    RépondreSupprimer
  9. Je te comprends parfaitement et si celà t'aide à affronter l'attente, continue à coucher sur la papier ce que tu ressens. Nos enfants sauront que nous les avons rééllement attendus et désirés ...
    Bon courage...
    Affectueusement,
    Mathilde

    RépondreSupprimer
  10. Comme je te comprends...J'ai pris le parti d'arrêter ce décompte mensuel...et de faire une longue pause "blog" en 2014...
    J'ai simplement recherché des ressources ailleurs...je comprends pourtant ce besoin de compter le temps qui passe et oui, nous aussi, à l'occasion de la naissance d'un petit de notre entourage, nous nous sommes dit, notre petit doit aussi être né toulaba...ce bébé est aujourd'hui un petit garcon plein de vie...Il faut simplement garder la foi dans notre projet ...chaque jour est un jour de moins à attendre....et non pas un de plus...allez Courage ma belle.
    Anne Lise

    RépondreSupprimer
  11. Quel courage. je pense bien à vous.

    Je profite de mon passage pour annoncer la réédition de "Fausse Maman". C'est un livre qui parle des mamans (de toutes les mamans). Il est beau, il est cartonné avec des pages épaisses. Je suis trop fière !!!

    Le lien est ici :
    http://librairie.lapin.org/librairie/173-fausse-maman-version-cartonnee.html

    Et pour suivre les aventures d'une vraie fausse famille, c'est là : http://chine.lapin.org

    alice

    RépondreSupprimer