jeudi 17 octobre 2013

J'ai hésité entre

"vous avez le droit de vous marrer comme des baleines", "je suis blonde et j'assume" ou "le jour où j'ai failli rencontrer le Dct De Monléon".

Lorsque nous avons reçu un mail de notre EFA nous informant que "The Doc" était de passage en région parisienne, ma cop's et moi avons décidé d'aller écouter la bonne parole. Nous nous sommes d'abord faites passer pour les premières femme homos ayant obtenu notre agrément pour bénéficier du tarif couple. Non, je vous fais marcher, même s'il est vrai que nous avons eu le tarif couple!

A 18 heures tapantes, j'ai filé du boulot pour aller attraper le train. Train que j'ai vu partir alors que j'arrivais sur le quai: allez hop, 35 minutes d'attente. Ma cop's a fini son boulot en retard mais m'a récupérée presque à l'heure prévue. Et nous voilà parties pour affronter ... les bouchons sur l'autoroute et le périph': un classique les soirs de semaine! Heureusement, nous avons pu rassasier nos estomacs avec une alimentation saine et préparée à l'avance (traduisez par sandwichs, MonsterCrunch, cup cakes et coca: je vous laisse juger)

Bouchons + ralentissements + pas de places pour se garer = marche à pied pour nous rendre à l'adresse de la conférence. Nous avions une demi-heure de retard, notre rythme de marche fût donc soutenu. Comme je sortais du travail, mes mi-bas sexys dans mes petites chaussures ont commencé à échauffer fortement la plante de mes pieds. Mais j'étais prête à tout pour aller écouter "La Légende".

C'est à partir de ce moment que les choses ont commencé à sérieusement se gâter. Pas moyen de trouver le numéro de la rue. Nous avons demandé à bon nombre de personnes, en vain. Nous étions devant un bâtiment tout sombre, sans lumière: un homme entre dans la cour, nous le suivons. Dans le hall, nous reconnaissons le logo de l'OAA qui organise le conférence: tout nous semble bien calme, mais nous décidons tout de même de rentrer. Au 3ème étage, nous devons nous rendre à l'évidence: il n'y a personne. C'est à cet instant que la lumière s'est coupée. Comme dans les films. Et là, j'ai flippé: nous étions 2 nanas dans un escalier tout noir abritant visiblement que des bureaux déserts avec un inconnu! Autant vous dire que nous n'avons pas perdu de temps pour nous sauver de ce lieu un peu glauque...

Cela faisait bien une demi-heure que nous tournions en rond lorsque le doute s'est installé: étions-nous à la bonne adresse? Petite pause pour mes pieds, connexion à la boîte mail, appel à Cher&Tendre puis le verdict: nous étions au siège de l'OAA et non à l'adresse de la conférence. Après quelques grincements de dents, nous avons dû refaire le chemin inverse jusqu'à la voiture: mes pieds continuaient à morfler mais pas question d'abandonner. Nous étions tout de même dans la bonne ville.

Sauf, qu'au Kremlin Bicêtre, il y a 2 centres culturels pour accueillir les conférences. Et que lorsque l'on a la poisse, on l'a jusqu'au bout. Et que nous nous sommes rendus, à nouveau, au mauvais endroit. Nous avions quasiment une heure et demie de retard, les nerfs en pelote et quelques principes éducatifs: entrer avec autant de retard pour assister à une conférence ne se fait pas. Nous avons donc pris le chemin du retour.

Ma cop's et moi avions alors 2 solutions: nous prendre la tête jusqu'à la maison ou prendre le parti d'en rire. Nous avons choisi la seconde solution et décidé de retenir la leçon suivante: le co-pilote ne doit pas faire confiance au pilote à 100%. Son job est de vérifier l'itinéraire, et donc l'adresse entrée dans le GPS. Leçon apprise et retenue ;)

Au fait, vous savez quoi? Ça roulait super bien sur le périph' et l'autoroute à 22 heures. Pas l'ombre d'un bouchon! Et nous? Nous n'avons toujours pas vu le Dct De Monléon. Mais nous n'avons pas dit notre dernier mot: il sera à Evreux au mois de novembre.


10 commentaires:

  1. Pas mal.....
    Dire que moi, j'habite dans la ville de ce bon Doc....
    Que même, je l'ai déjà rencontré 2 fois avec Petite Princesse, nanananeeeereeeuuuu

    RépondreSupprimer
  2. le parti d'en rire est le meilleur dans ces cas là ! tu as bien fait ! J'espère que tu réussiras à le voir la prochaine fois... ce sera mon prochain "défi" aussi. J'ai eu la chance d'aller écouter J. Lemieux mercredi, il me reste à trouver une conférence de Dt de Montléon ou du Dr CHicoine dans les environs de chez moi et je fonce !

    RépondreSupprimer
  3. "J'ai souri". On se croirait dans une expédition (je ne sais où).
    On dit bien quand c'est pas le jour c'est pas le jour. Pour vous c'était le cas. Je me disais "elles n'avaient pas de GPS" mais, si il était mal programmé ce n'était pas de sa faute. Enfin sourions, à Evreux, il n'y aura pas toute cette circulation mais partez assez tôt.
    En tout cas, je pense que vous vous souviendrez pendant longtemps de cette belle conférence avec le Dr de Monléon.
    Je ne dirais rien sur les blondes car certaines brunes en font autant.
    BISOUS Affectueux.
    ODILE 67.

    RépondreSupprimer
  4. Tu m'as bien fait rire !!
    Quelle aventure !
    J'ai déjà assisté à une de ses conférences et j'ai adoré !! j'aurais aimé venir à celle-ci mais avec ses fameux embouteillages je serais arrivés en même temps que toi lol !!
    Tu nous raconteras ton prochain périple :-)

    RépondreSupprimer
  5. Bon, promis, je ne me suis pas moquée. Mais je n'ai pas pu m'empêcher de sourire. J'espère que vous réussirez à le voir la prochaine fois

    Bisous

    RépondreSupprimer
  6. Vous avez bien fait d'en rire et surtout de nous faire rire avec vous !!! Trop fortes les filles....

    RépondreSupprimer
  7. tu m'as bien faire rire...toute seule derriere mon micro! bon pour le moi de Novembre, vérifie à 2 fois l'adresse "précise"! prends ta journée et mets de bonnes chaussures de marche

    RépondreSupprimer
  8. Bon et bien moi aussi, j'avoue, j'ai ri... Et je crois que le doc et bien, il rirait aussi... Bon, alors, pour aller à la prochaine conférence, tu prends la bonne adresse, tu mets en route le GPS et tu vérifies et re-re-vérifie la date...
    Barbara, maman de Clara et Alexandre

    RépondreSupprimer
  9. J'avoue que j'ai souri.... Tu ne m'en veux pas hein...
    A ta place, j'aurais un peu rougné comme on dit chez moi....
    Mais en même temps, je comprends tant ta ténacité... Ce doc là, il fait déplacer les montagnes... (et perdre du coup les copines...)

    RépondreSupprimer
  10. Allé, la prochaine sera la bonne, toutes des moqueuses moi je dis !!! hihihi
    Bon ok, je suis la 2° blonde...... :-)
    Il est vrai que la déception fut grande mais on a bien rigolé quand même !
    Grosses bises
    Drinette

    RépondreSupprimer