dimanche 16 novembre 2014

Aurons-nous donc toujours


le doute ancré aux fonds de nos tripes? Notre image sera donc t-elle toujours écornée jusqu'à ce que l'appel magique retentisse? Je le crains.


Lorsque nous sommes allés lire les rapports de notre nouvel agrément, nous avons été satisfaits de lire que nous obtenions un avis favorable de notre travailleuse sociale, et très favorable de notre psy. Sans que nos coeurs fassent des saltos arrières ou que nos cerveaux explosent en feu d'artifice.

Le jour du passage en commission, nous n'avons pas ressenti d'inquiétude particulière. Pas de doute, pas de pression. Jusqu'à ce que les jours s'ajoutent les uns aux autres, sans courrier de notre CG dans la boîte aux lettres.

Nous avons bien tenté il y a 10 jours d'obtenir la confirmation que tout était bon dans notre dossier. En vain. Notre CG ne donnant aucune information par téléphone, nous avons du nous contenter d'un "les documents sont à la signature". Ma tentative de filouterie à l'aide d'un "nous pouvons donc partir en voyage tranquille" n'aura abouti qu'à un rire de la part de mon interlocutrice.

Nous sommes partis, pas tout à fait sereins, En nous répétant qu'ils nous auraient déjà avertis en cas de soucis. Qu'ils n'auraient pas risqué que notre OAA nous contacte sans que nous soyons informés d'une chose aussi importante qu'un refus d'agrément!

En voyage, nous avons guetté. Nous avons guetté le texto de notre Amie nous informant qu'un recommandé nous attendait. En vain. J'avoue avoir eu du mal à encaisser la nouvelle dans le TGV du retour. J'étais d'ailleurs bien décidée à téléphoner de nouveau au CG cette semaine. Histoire de les informer que -comme par hasard, au cours de notre voyage- notre OAA nous a demandés où en était notre agrément.

Heureusement, hier, en fin d'après-midi, nous avons découvert le coupon de recommandé nous indiquant qu'il nous attendait bien sagement. Pour autant, le doute ne s'est pas envolé: et si nos précisions n'avaient pas été prises en compte? Si le recommandé ne contenait pas le sésame tant espéré? Et si nos rapports ne plaisaient jamais?

Non, le doute ne nous quittera jamais. Pas tant que le téléphone n'aura pas sonné ...

3 commentaires:

  1. Ce parcours est fait de doutes, même après l'appel magique. Mais s'il y a une chose que laquelle je n'ai AUCUN doute, c'est que le sésame est bien dans ce recommandé.

    Gros bisous

    RépondreSupprimer
  2. Le doute tu as raison, il ne m'a quittée que lorsque sa petite main bien serrée dans la mienne, il a foulé le sol sur le pays France aéroport (ma 1ère pensée a été : voilà maintenant plus personne ne pourra nous le prendre...............) Courage EVE

    RépondreSupprimer
  3. je suis sure que tout va bien, que ce petit rapport est nickel comme prévu!!! tu peux aller chercher ton courrier aujourd'hui? aller que le doute s'envole vite. des bisous

    RépondreSupprimer